Des façons utiles de parler à votre enfant adolescent de la distraction au volant

La distraction au volant est une cause d’accidents importante sur nos routes et personne n’est plus distrait que les conducteurs adolescents.

Une étude récente de l’AAA Foundation for Traffic Safety montre que près des deux tiers des collisions de véhicules conduits par des adolescents ont pour cause la distraction au volant.

« Cette nouvelle recherche montre que la distraction continue d’être l’une des principales causes d’accidents pour les conducteurs adolescents », dit Jurek Grabowski, directeur de recherche de l’AAA Foundation for Traffic Safety.

Un autre rapport de la Fondation révèle que près de 90 % des jeunes conducteurs ont eu au moins un comportement à risque au volant au cours du dernier mois. Les comportements dangereux de ce genre consistent entre autres à envoyer des messages textes au volant, à griller des feux rouges et à faire des excès de vitesse.

Le CDC distingue trois catégories dans la distraction du conducteur : visuelle, manuelle et cognitive. La distraction visuelle détourne les yeux du conducteur de la route, tandis que dans la distraction manuelle, les mains du conducteur lâchent le volant. La distraction cognitive survient lorsque l’automobiliste cesse de penser à sa tâche au volant.

Transports Canada vous suggère d’avoir une discussion franche et ouverte avec votre enfant adolescent et de lui prodiguer quelques conseils de sécurité avant qu’il ne prenne la route :

  • Avant de quitter la maison, assure-toi de connaître l’itinéraire à emprunter.
  • Ne conduis jamais un véhicule lorsque tu es somnolent.
  • Conduis de manière préventive et reste vigilant : il y a des conducteurs aux facultés affaiblies et distraits sur la route à toute heure.
  • Discute de tes projets avec tes amis : rappelez-vous les uns les autres la nécessité de prendre des décisions responsables et de résister à la pression des pairs.
  • N'oublie pas de communiquer avec tes parents si tes projets changent.